logo Beaulieu Culturel
Logo Beaulieu Culturel
Historique

L’histoire de la création du BeauLieu Culturel du Témiscouata c’est avant tout celle d’un groupe de passionnés. Des bénévoles qui désirent rassembler sous un même toit les arts, la culture et la musique.

L’amorce du projet de réalisation d’un centre culturel à Notre-Dame-du-Lac se fait au cours de l’année 2006. Le Musée du Témiscouata doit se trouver un nouveau local afin de pouvoir poursuivre ses opérations.

Au courant de l’année 2007, le conseil d’administration du Musée, sous la direction de Louis Caron, invite différents organismes de Notre-Dame-du-Lac à se réunir pour trouver une solution au problème de localisation du Musée. Lors des premières rencontres, il est apparu que la Bibliothèque de Notre-Dame-du-Lac, l’École de musique, le Cercle des fermières et le Centre d’art Hémérocalle étaient aussi aux prises avec le même problème de localisation.L’idée est alors venue à un groupe de passionnés de rassembler ces organismes en un même lieu. Cette idée sera à l’origine de la naissance du BeauLieu Culturel du Témiscouata.

En 2007, un comité provisoire est déjà en place. Louise LeBlanc, et, par la suite, Ginette Garon agissent comme présidentes et rassemblentquelques personnes intéressées par le projet :

  • François Dumas et Vincent Bélanger, École de musique du Témiscouata
  • Marie Tardif,conseillère municipale,
  • Judith Pellerin, bibliothèque municipale,
  • Louis Caron, Centre d’Art Hémérocalle,
  • Jocelyne Dionne, Cercle des Fermières,
  • Maurice Landry, muséologue,
  • Isabelle Pelletier, secteur culturel,
  • Jeannine Bard, secteur touristique
  • Pascale Mailloux, Jeannine Viel, Suzanne Morin, Micheline Guillaume et Jacqueline Picard, citoyennes

Un bâtiment patrimonial au service de la culture au Témiscouata

magasin général L. P. Beaulieu

 

Au cours de la même année, la ville de Notre-Dame-du-Lac achète l’ancien entrepôtBeaulieu et le fait déclarer bâtiment p*atrimonial. L’ancien magasin général L. P. Beaulieu n’attendait qu’une nouvelle vocation. Le BeauLieu Culturel du Témiscouata porte son nom à la mémoire de son fondateur, monsieur Louis-Philippe Beaulieu. Autrefois un moteur économique par sa vocation de magasin général, il redeviendra un attrait culturel pour les résidents du Témiscouata et les touristes.

Un premier plan d’affaires est élaboré suivi de l’enregistrement au Registraire des entreprises du Québec, le 17 octobre 2008, comme OBNL sous le vocable Le BeauLieu Culturel du Témiscouata.

Un musée et une salle de spectacle s’ajoutent à l’offre du BeauLieu Culturel du Témiscouata

Au cours de l’été 2008, monsieur Louis Landry, directeur régional du Ministère de la Culture et des communications (MCC) à Rimouski, incite le comité provisoire à conclure une entente avec la Société d’histoire et d’archéologie du Témiscouata (SHAT) afin d’inclure le Musée du Témiscouata au sein du projet.

Une entente de fonctionnement permet l’intégration du Musée au projet et ajoute ainsi un 2e lieu d’interprétation historique pour la SHAT. Ensuite, une entente a été signée avec Les 4 scènes, le diffuseur de spectacle professionnel de la région. Cette autre entente permet alors d’intégrer le projet de salle de spectacle au bénéfice de ce nouvel organisme et de la population du Témiscouata.

Coordination et collaboration pour mener à bien un si grand projet

De nombreuses rencontres ont lieu tout au long de l’année 2009, pour établir les liens de coordination entre le comité provisoire et la firme d’ingénieurs. Le dépôt du plan d’affaires est effectué auprès du MCC en décembre 2009. Le coût du projet est estimé à 5 498 355 $.

En 2010, le BeauLieu Culturel obtient son numéro d’enregistrement comme organisme de bienfaisance en vertu de la Loi de l’impôt sur le revenu de l’Agence de revenu du Canada. Suite à cette démarche, deux grandes activités de financement seront organisées grâce à la collaboration de bénévoles et de donateurs.

Le dimanche 26 septembre, un encan majeur a lieu dans les locaux vétustes de l’ancien magasin. Cet encan, animé par Jean D’Amours, rapportera 16 992 $ dans les coffres du BeauLieu Culturel.

Le 1er décembre 2011, avec la collaboration du Cercle des Fermières de Notre-Dame-du-Lac, un cocktail dînatoire est organisé. Monsieur Jean Fortin, maire de Baie-St-Paul, y livre une conférence sous le thème Comment associer politique culturelle et développement économique. Cette activité-bénéfice rapportera 3 800 $.

 

Des activités de financement et des annonces importantes pour la culture au Témiscouata/h3>

De septembre 2010 à mai 2013, diverses activités de financement ont permis d’amasser 307 200$. De son côté, la ville de Témiscouata-sur-le-Lac s’engage à verser une somme de 250 000 $ à titre de contribution de la communauté. La région a donc contribué pour un montant de 557 200 $ pour la réalisation de ce lieu de culture témiscouatain, somme qui représente 10 % des déboursés en provenance du milieu.

Le 11 juillet 2012, madame Christine Saint-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine,accompagnée du Dr Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, annonce officiellement une aide financièrede 5 M$ pour la réalisation du BeauLieu Culturel.

Au cours de cette période, le comité provisoire travaille à l’ébauche des règlements généraux lesquels seront adoptés le 8 avril 2013. Les appels d’offres sont émis et un concours d’architecture est lancé. La firme Charron Architecte de Rivière-du-Loup obtient le mandat de dessiner les plans du futur lieu culturel. La construction est confiée à l’entreprise Marcel Charest et Fils de Saint-Pascal.Pelletée de terreB

Le 8 juillet 2013, les travaux de restauration de l’ancien magasin général du quartier Notre-Dame-du-Lac sont lancés officiellement. La première pelletée de terre a été effectuée par: 

  • Ginette Garon, présidente du comité provisoire
  • Gilles Garon, maire
  • Jean D’Amours député de la région
  • Euchariste Morin représentant régional du ministère de la Culture et des Communications

 

Le BeauLieu Culturel du Témiscouata voit enfin le jour

Le 21 août, les membres du comité provisoire du BeauLieu Culturel procèdent à l’assemblée générale de fondation de l’organisme.

Le 23 août 2014, lors de la Journée du Québec dans le cadre du Congrès mondial acadien, le BeauLieu Culturel du Témiscouata est officiellement inauguré. Une panoplie d’invités de marque et de nombreux représentants d’organismes témiscouatains sont présents.

Le 6 décembre 2014, le nouveau conseil d'administration procède à l'embauche de Micheline Guillaume comme directrice générale.

Depuis, avec la participation de nombreux bénévoles, le BeauLieu Culturel du Témiscouata est fier de contribuer à la vie culturelle témiscouataine !

Ouvert à chaque événement, une heure avant

HORAIRE ADMINISTRATIF
Mardi 10h00 - 16h00
Mercredi 10h00 - 16h00
Jeudi 10h00 - 16h00

 

2448, rue Commerciale Sud
Témiscouata-sur-le-Lac
G0L 1X0

418-899-2528
info@blct.ca
enveloppefacebook Beaulieu Culturel

Biblio du Bas-Saint-LaurentMusée du TémiscouataÉcole de musiqueLes 4 Scènes